Fragment, le Zine


Donnez une photographie à un auteur et attendez l’inspiration.


Par une belle mais encore fraîche matinée de printemps, Yvette se demandait ce qu’elle fichait encore là à écouter bavasser Raymonde, alias Petula Banana, du temps de sa glorieuse mais courte carrière de danseuse nue à Maubeuge à l’aube des années 60…
Elle songeait surtout, avec une certaine jubilation, à sa prochaine cure de sevrage à Boulogne-sur-Mer, où elle s’enverrait en catimini, dans sa chambre avec vue mer, quelques petits blancs bien secs qu’elle affectionnait tant.
Le vieux frigidaire près du bureau, son compagnon de longue date, ronronnerait encore sûrement de plaisir à l’idée de rafraîchir les bouteilles qu’elle y entreposerait avec malice et discrétion.


“Alors voilà M. Durand, avec Karen des RH, on vous a fait une synthèse de ce qui nous semble LA solution pour remotiver vos équipes. On est parti du principe que chaque personne au sein de l’entreprise est unique, possède ses qualités et ses défauts, mais doit cependant intégrer et défendre au quotidien les valeurs de l’enseigne. Dans un cercle vertueux d’investissement émotionnel et professionnel au service de l’entreprise, il est essentiel de se sentir pleinement motivé par les missions confiées.

De ce fait, avec Karen, on s’est dit que catégoriser les employés selon un code couleur bien précis permettrait de définir et d’identifier les compétences de chacun, dans l’optique de les amener à vouloir obtenir LA couleur de définition des contours des tâches confiées ET des aptitudes à renforcer et à développer dans un processus de productivité accru et motivant.

En clair, pour faire simple, Chelsea, à l’accueil, elle est en rouge pour l’instant. Elle n’a pas encore les codes pour savoir de manière opérationnelle et efficiente répondre au téléphone…. sans oublier qu’elle se maquille trop et qu’elle fait un 44. Du coup, on va proposer à Chelsea un stage dans un camp de remotivation et de redéfinition professionnelles, où pendant 15 jours, elle sera totalement coupée du monde extérieur. Par le biais de trainings intensifs et d’un régime hyper-protéiné, on promet à Chelsea de passer en jaune, voire en vert si l’on sent vraiment une réelle motivation. Dans le cas contraire, Chelsea fera l’objet d’une mise à pied voire d’un licenciement, notre juriste travaille actuellement à voir comment faire pour éviter de lui octroyer toute indemnité en cas d’exclusion de notre part de la société.

C’est clair pour l’instant ? Alors on continue avec le code couleur bleu…”


Flash Info

La Thaïlande légalise la Marijuana


“Tiens Pierre Richard !

– Mais non, c’est pas lui. C’est une femme là.”

François ne répondit pas. Il constatait qu’elle ne comprenait toujours pas son humour. Et l’humour, aussi minable soit-il, ne s’explique pas.

Julie, elle, se disait que son mec était vraiment plus con que la moyenne.


Laisser un commentaire

×

Panier